• Accueil
  • > Archives pour novembre 2009

Archives pour novembre 2009

Ningaloo Reef Paradise

Exmouth toujours …

Pour ce mot on voulait juste être bref et précis. Et oui, en relisant nos articles on se rend compte que nous ne sommes pas des écrivains nés, mais finalement, au vu de vos commentaires, on est plutôt rassuré. De toute façon, ce blog est aussi notre carnet de voyage, et un bon moyen de ne pas avoir à tout vous raconter à notre retour. Et puis finalement on aime bien ça, raconter…

Enjoy !

Petit rappel : Exmouth, bled de 2500 âmes sur Ningaloo Reef, côte ouest australienne. Ville la plus proche, Carnarvon, 7000 âmes, à 3OO km.

Depuis la dernière vidéo, quelques p’tites choses on changées. Nous avons obtenu notre second visa, du coup on est moins pressé.  On a encore changé de piaule, après le bus, la tente et la chambre au Potshot, nous revoilà au camping mais dans le backpacker, avec la même équipe de potes. On a une nouvelle chambre pour pas trop chère, sans frigo ou télé mais avec l’air conditionné. Et oui, il fait de plus en plus chaud, environ 35°. Nous avons aussi adopté le breakfast à l’australienne /anglaise, à savoir bacon & eggs & toasts, le top pour démarrer la journée.

Pour l’anglais, on progresse, mais on ne s’en rend pas trop compte puisqu’on le parle du matin au soir. En français on a un peu plus de mal, il faut qu’on lit, ça va revenir. En tout cas un écossais a jeun a pris Alan pour un …écossais. Moi on m’a demandé plusieurs fois si j’étais irlandaise. Plutôt bon signe. Parfois, pour ce faire comprendre des australiens, il faut en tenir une bonne. Pas besoin d’articuler, ça passe tout seul.

En vérité on est plutôt content de nos progrès mais on n’en veut toujours plus.

Au travail, ca se passe toujours aussi bien, puisque devenant indispensable au Pinocchio, ma manager m’a donné une augmentation pour me faire rester un mois de plus. J’ai eu droit à mon premier repas d’entreprise avec le Potshot. Alan se la coule douce, même s’il en a vraiment marre de laver les assiettes. Il traine un peu au bar, fait ces pizzas, se réfugie dans la chambre froide (fait chaud en cuisine), et ramène plein de bouffe.   Pour la nourriture, il ne faut pas se voiler la face, les australiens ne font pas dans la grande gastronomie. Pourquoi mettent-ils des steaks en sandwichs  et de l’ail et du piment partout ailleurs??!!!Heureusement ils sont aidés par les étrangers, la plupart venu d’Indonésie, vive les épices !!! On ne se plaint pas, on mange bien.

On remercie nos parents de nous avoir fait parvenir 7kg (7kg !!!!) de foie gras, confit de canard, gésiers, et du pâté hénaff, etc…malheureusement pas de fromage, ni de vin. Alors on pense surtout à vous…nos bouteilles vieillissant tranquillement dans la cave du Bono.

Malgré tout, on passe du temps autour de la table, à déguster du poisson frais pêché par les copains, du kangourou tué par mon boss, et autres mets que nous cuisinons (crêpes, crevettes, salade de fruit, les mangues sont délicieuses !), et à boire. Alan enseigne le Yamakasaoul à ces 2 collègues, la grande toile tendu au dessus de l’espace cuisine en a fait les frais. On peut tenir à trois dessus, comme une sorte de hamac géant, mais il ne faut pas sauter. Maintenant on manque cruellement d’ombre à l’espace cuisine. Rassurez vous on reste raisonnable, on est connu ici. C’était juste pour l’anecdote.

En ce qui concerne le surf, Alan a vraiment chopé le virus, cession le matin avant d’aller bosser, des fois l’après midi aussi quand les vagues sont de qualité. Avec les bons conseils de notre copain Xavier, il progresse vite. J’ai essayé une fois à « dunes beach », la plage des surfeurs, mais après avoir pris la board derrière la tête et plusieurs vagues dans la face j’ai du arrêter. Par contre je me suis éclatée sur une autre plage, Turquoise Bay, dans de petites vagues, Alan me poussait et je me suis levée plusieurs fois. J’ai finalement opté pour le  body board, pas besoin de se mettre debout, et ça fait moins mal à la tête.

Le problème ici c’est qu’au mois de novembre, il y’a moins de vagues, du coup Alan s’est mis au skate board. Au début c’était juste pour aller au boulot et maintenant ils vont avec deux autres potes se faire des circuits avec plots et autres obstacles à l’école d’Exmouth, le soir. C’est grand, le sol est de bonne qualité et surtout c’est moins bruyant que dans la cuisine du camping. Il se démmerde plutôt pas mal, encore une fois grâce aux conseils du copain kiwi et du copain français, un peu spécialiste en sports de glisse.

On a fait notre première plongée en bouteilles, vraiment impressionnant. Au début un peu stressés, c’est vraiment bizarre de respirer dans un détendeur. Une fois arrivé à 12m de fond devant les magnifiques coraux ça va mieux. On a plongé à 2 endroits différents pendant environ 30 min, on a vu plein de gros poissons. C’était agréable d’être en mer toute la journée, d’apercevoir des dauphins, serpents de mer, certains oiseaux rigolos. Mais la grosse surprise a été d’assister à la rencontre de plusieurs baleines, de les voire sauter et se mettre sur le dos et ça au plus près du bateau. Hallucinant la puissance de ces mammifères. Il y’en a à peu près 700 qui passent dans la baie d’Exmouth.

On a aussi visité le Canyon d’Exmouth, vous pouvez voire sur les photos, ça rappel un peu le désert rouge près de l’Ayers Rocks. Par contre la route était pire, après 20 min de route gravillonneuse, on a du garer la voiture et continuer à 6 dans le 4X4 d’un copain qui n’a normalement que 2 places. Comment faire ? Deux garçons sur le capot près du pare buffle et deux filles à l’arrière les pieds dans le vide. Arrivé à destination la vue était magnifique, on voyait la côte se dessiner au loin avec les plages et le bush. C’était vraiment dépaysant.

Sur le retour on a acheté quelques crevettes à
la Prawn Factory, vous aurez reconnu le bâtiment avec l’immense crustacé en façade. Ici c’est le pays de la crevette !

Le reste du temps, on le passe à la piscine, à flâner en ville, même s’il n’y a pas grand chose à faire, on passe au 2nd hand (magasin de fringue à pas cher du tout, genre pantalon à 2$), au surf chop, et à l’IGA voir les copains et se faire plaisir, et puis on croise toujours du monde dans le bled. Evidemment nous allons au national parc faire du snorkeling. Comme l’eau se réchauffe, d’autre sortes de poissons apparaissent, à chaque plongée, de nouvelles découvertes. On a enfin vu les « nemos », assez fendard à observer, et d’autres poissons en tout genre. Alan à vu deux petit requins dormant sous des rochers, finalement il est assez facile d’en voir il suffi de plonger et d’observer en dessous des coraux. Par contre il y’en a aussi de plus en plus à la plage de surf, on peut voir les silhouettes au travers des vagues, et ceux là sont beaucoup plus gros. Il est rassurant de savoir qu’il n’y a pas d’attaques parce qu’il y a beaucoup de poissons. Il y’a toujours autant de baleines, parfois très proche de la plage, et on continue à prendre notre pied avec les tortues. Quel plaisir de nager avec elles.

Pour la suite du voyage on part début décembre d’Exmouth pour aller au parc national de Karijini, ensuite Coral bay, Shark bay et Monkey Mia, Kalbari et pour finir Perth où on passera les fêtes de fin d’année. Mais nous voulons absolument nous rendre à Margaret River, un petit paradis pour surfeur, et y rester peut être 2 mois pour y travailler, visiter les wineries (les caves viticoles) et …surfer. Nous allons donc reprendre notre rythme de voyage pendant quelques semaines, mais cette fois ci, les poches pleines. On aura économisé en 4 mois ce qu’on a économisé en près d’1 an en France, et dans un petit paradis sauvage !!!Ca vaut vraiment le coup. On souhaite aussi passer notre « open water », le premier niveau de plongée avec bouteilles, à perth  et aller nager avec les whales shark que l’on a raté ici, alors ça sera peut être aux Phillipines ou ailleurs, il faut que l’on se renseigne.

En tout cas, nous irons en Nouvelle Zélande et à Bali. Nous avons aussi hâte d’aller rejoindre notre connaissance en Tasmanie. Nous restons en contact, et il nous attend impatiemment, ce qui nous fait vraiment plaisir. Vous nous manquez aussi, mais attendez nous un peu s’il vous plait !

On vous embrasse…

A un des ces quatre…coins du monde !

PS : que deviennent ma basse et ma guitare, toujours entre de bonnes mains ? Alan

9/11

Quelques lignes supplémentaires pour vous raconter notre dernière plongée. C’était absolument gigantesque. Nous avons enfin vu des requins de très près, assez impressionnant de croiser les dents de la mer à 12m de profondeur, en moins dangereux et beaucoup plus petit, mais plus de 2m quand même ! Sur les 600 espèces de poissons de Ningaloo Reef, nous en avons déjà vu une bonne partie : certains pittoresques, d’autres plutôt terrifiants, certains seuls, d’autres en bande. On a croisé pas mal de familiers, mais incroyablement plus grands. La visibilité étant meilleur que la première fois, et étant plus à l’aise, nous avons pris le temps d’observer le fond : limaces de mer aux couleurs acidulées, anémones, poulpes, sting raies, algues étranges,… Tout ça dans un labyrinthe de coraux et rochers, ou dormaient paisiblement des dizaines tortues.

Cette deuxième plongée nous a convaincu de passer notre « open water » ici plutôt qu’à Perth…et oui, on change souvent de plan ici !

Nouvelle de dernière minute, je me suis mise au skate !!!

XXXXXXX

Image de prévisualisation YouTube



novembre 2009
L Ma Me J V S D
« sept   déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
  • Album : en attendant le meilleur
    <b>1003868.jpg</b> <br />

sujets

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

in the death car

in the death car

Chasse au kangourou

Chasse au kangourou

Iggy Pop

Iggy Pop

F***ing big spider

F***ing big spider

Grey nurse shark, Coral Bay

Grey nurse shark, Coral Bay

humpback whales-Exmouth

humpback whales-Exmouth

Cool kangourou

Cool kangourou

South Bank-Brisbane

South Bank-Brisbane

Manta ray-Coral bay

Manta ray-Coral bay

Commentaires récents


"Origami" , petite chambre ... |
france2009 |
maxestelle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les manouches en amerique c...
| hugues et sabrina au soleil
| JC & Marmotte in Australia